Lien Mai/Juin 2016

PASSAGE DE TEMOINS
A la lumière de la Résurrection succède bientôt la séparation d’avec Jésus,
relatée par le récit de l’Ascension(Luc 24/50 Actes1/6-11):les disciples de
Jésus sont désemparés:va-t-il maintenant les abandonner, malgré la promesse qui
leur est faite: »Ce Jésus qui vous a été enlevé pour aller au ciel,reviendra de la
même manière que vous l’avez vu partir ».Jésus leur dit lui-même : »je vais envoyer
moi-même sur vous ce que mon Père a promis;vous recevrez une force quand le
Saint-Esprit descendra sur vous.Vous serez alors mes témoins…jusqu’au bout du
monde.Puis un nuage le cacha à leurs yeux.(Actes 1/8).
Voici un récit parfois bien déroutant pour nos esprits rationnels,qui refusent le
merveilleux,mais dont le sens peut s’éclairer quand on lit dans l’Ancien
Testament( II Rois 2/1-18) celui de l’enlèvement du prophète Élie:il est emporté
mystérieusement sur un char de feu,sous les yeux effarés de son disciple
Élisée:récit de succession,de transmission symbolisées par Élie qui donne son
manteau à Élisée,afin qu’il poursuive sa mission prophétique.Mais Élisée refuse la
séparation: »je ne te quitterai pas! » crie-t-il ,désespéré par l’angoisse de rester
orphelin…N’est-ce pas la même angoisse qui étreint les disciples de Jésus levant
les yeux vers le ciel au moment où Jésus rejoint le monde de Dieu?N’est-elle pas
aussi la nôtre quand Dieu semble se taire,ou se faire invisible?Ce n’est pas
toujours simple à vivre…
Pour Élisée,pour les disciples galiléens,comme pour nous s’ouvre un temps
nouveau,celui où nous devenons responsables de continuer l’oeuvre du Maître,dans
la promesse de son retour. »Alors, pourquoi regarder vers le ciel?Ne perdons pas
de temps,car,nous dit Jésus, »vous serez mes témoins jusqu’au bout du monde. »
Colette Dantu

RETROSPECTIVE:
-Chaque année,le premier vendredi de mars,est célébrée la Journée Mondiale de
Prière(JMP),mouvement oecuménique :la célébration est préparée par les femmes
d’un pays,cette année CUBA.Elles nous ont invités à réfléchir sur la parole du
Christ: »Qui reçoit les enfants,me reçoit ».(Marc 10/15).Catholiques, baptistes et
membres de la paroisse avaient rempli le temple;à cette occasion le drapeau
cubain avait été disposé sur la table et voisinait avec une belle bougie, la Bible
ouverte et une corbeille des produits du pays: sucre de canne, café, riz, patate
douce,bananes, avec la fleur blanche (en papier) emblématique de Cuba.Veillée de
prière très chantante,soutenue par l’accordéon de Florian,méditation par le Père
Jeantils,sur la parole de Jésus à propos de l’accueil des enfants;l’offrande était
dédiée à des projets soutenus par la JMP,afin de venir en aide aux femmes
victimes de violences et d’enfants en situation précaire.Nous avons ainsi pu
connaître les multiples difficultés rencontrées au quotidien par les femmes dans
une île soumise à la pauvreté, au blocus économique et au manque de liberté, mais
qui placent malgré tout leur confiance en Dieu(merci à Jocelyne et Romain pour
l’animation « en images »!)Un moment convivial offert par la paroisse a clos la
soirée:café, gâteaux à la noix de coco,selon une recette…cubaine!
-ASSEMBLEE GENERALE de l’Association cultuelle de Charleville(13 mars
2016): regards croisés:
20 participants;un rapport d’activités bien rempli-oui,notre Église est vivante!)
a été présenté par la présidente, Colette Dantu;Guy Nicaise,trésorier, a exposé
la situation financière 2015, positive en termes de résultat,en termes de
stabilisation des offrandes.Ensuite a été présenté et validé le budget
prévisionnel 2016, qui se base sur des estimations prudentes de croissance.Des
échanges constructifs ont eu lieu sur les priorités à mener dans les prochaines
années et des projets de réfection des vitraux latéraux ont été présentés à
l’assemblée.
Colette Dantu,présidente depuis 7 ans et membre du Conseil Presbytéral depuis
28 ans,ne se représentait pas, de même que Claire Diehl, secrétaire, et Jean-Pierre Drumel,vice-président.L’assemblée les a remerciés pour leur
implication et leur engagement auprès de notre Église.
Stéphane Taramini
Le pasteur Pascal Geoffroy est intervenu pour présenter sa vision de l’Église,à la
rentrée de septembre: comme il sera seul pasteur en Marne-Ardennes à partir
de l’été 2016,puisque le Pasteur Marie-Laure Guttinger prend sa retraite ,son
activité dans les Ardennes devra être « repensée,mais il espère pouvoir quand
même insuffler un nouvel esprit dans l’Église;il invite donc tout le monde à
s’impliquer:pour « rajeunir la paroisse, voici un nouveau plan de bataille: les
octogénaires invitent au culte les septuagénaires,qui invitent les
sexagénaires,qui invitent les quinquagénaires,et ainsi de suite jusqu’aux toutpetits!
Dix candidats se présentaient à l’élection des membres du Conseil presbytéral
:tous élus(voir liste dans ce bulletin);c’est donc un conseil renouvelé de trois
membres qui travaillera au service de l’Église pendant 4 ans. 3 projets pour le
remplacement des vitraux latéraux(ceux de la façade seront restaurés à
l’identique) ont été présentés à l’assemblée:ils n’ont pas suscité
l’enthousiasme,ce qui montre que le goût artistique,c’est comme la foi:on n’en
discute pas!
Reste à souhaiter bonne chance au nouveau conseil: que Dieu bénisse son travail
et que l’Esprit-Saint les inspire pour répandre la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ
à Charleville(et plus loin!)
Florian Jaroschik
Le culte-fête des Rameaux:un moment particulier: »c’est avec un grand plaisir
que nous avons partagé ce culte dimanche 20 mars.
Après leur entrée dans Jérusalem(pour suivre leur ânon détaché le matin même
par des hommes venant au nom du Seigneur),nos enfants de l’école et de l’éveil bibliques ont déposé des branches fleuries sur la table et ont raconté le récit de
l’Évangile,comme si on y était!Le culte animé par Florian fut très musical et la
prédication qui a suivi la lecture biblique nous a fait réfléchir sur la place de Dieu
dans notre vie.Comme ces hommes et ces femmes qui ont accueilli Jésus sur un
ânon,à son entrée dans Jérusalem,et qui pourtant lui ont tourné le dos quand il a
été mis au supplice,ne l’acclamons-nous pas en réunion,pour l’abandonner quand
nous sommes seuls ou quand les choses tournent mal? Aurions-nous été meilleurs
ou pires que ces gens?Chacun en apprend davantage sur lui-même à la lumière de
la Bible.
Aude Rousseaux

CLIN D’OEIL BIBLIQUE: Pâque ou Pâques? Pour le savoir: à vos Bibles!
Réponse des mois de mars-avril: le sens et la portée de l’expression: « treize à
table »:les Évangiles rapportent que Jésus partagea le repas de la Pâque avec ses
12 disciples à Jérusalem; »quand le soir fut venu(Jean 13/21), Jésus dit
solennellement: je vous le déclare,c’est la vérité:l’un de vous me trahira »;
stupéfaction des disciples:qui est-ce? Et Jésus de répondre: »je vais tremper un
morceau de pain dans le plat;celui à qui je le donnerai,c’est lui. »Jésus prit alors
un morceau de pain, le trempa et le donna à Judas en disant: ce que tu as à faire,
fais-le vite!…Judas prit le morceau de pain et sortit aussitôt…Il faisait nuit. »
Ce repas de treize convives,suivi de l’arrestation de Jésus,de son procès et de
sa mort sur la croix a laissé des traces dans la tradition populaire ,à l’origine
d’une vieille superstition qui prétend qu’un repas réunissant 13 personnes porte
malheur à 2 convives, comme à Jésus et Judas (qui se suicida)

UN PEU D’HUMOUR
Voici comment le TALMUD(commentaires de la Loi de Moïse par des rabbins)
explique la création de la femme: »Dieu se demanda de quelle partie du corps de
l’homme il formerait la femme.
Je ne choisirai pas la tête,afin qu’elle n’élève pas trop sa propre tête,ni
l’oeil,pour qu’elle ne soit pas trop curieuse,ni l’oreille,pour qu’elle n’aille pas
écouter aux portes,ni la bouche,pour qu’elle ne soit pas trop bavarde,ni le
coeur,pour qu’elle ne soit pas trop jalouse,ni la main,pour qu’elle ne soit pas trop
prodigue,ni le pied,pour qu’elle ne sorte pas sans cesse de chez elle.Je vais la
tirer d’une partie du corps qui reste cachée,afin de la rendre modeste.Il choisit
donc une côte  »
Michelle Frezzato

Nous avons la tristesse d’apprendre le décès de M.Philippe Vassaux,le 22
février, à l’âge de 78 ans.Il fut pasteur des Ardennes de 1996 à 2001.
Le 29 février est décédé à Charleville M.Jean-Marie Brichet ,84 ans.Un culte de
consolation a été présidé par le pasteur P.Geoffroy le 4 mars au temple de
Charleville.
Le 29 février est décédée Mme LA REGINA,née ALLARDIN, 84 ans.Ses
obsèques ont eu lieu à Villers-Semeuse, le 4 mars.

LE MOT DU TRESORIER
LE SENS DE L’OFFRANDE :
L’offrande est partie intégrante du Culte chrétien, elle est mise en valeur lors
des cultes car placée après la prédication de la Parole et associée à la partie du
culte comprenant la Sainte Cène.
Elle marque la solidarité active des membres de la communauté ; elle est
assumée de manière gratuite et n’est pas versée en raison d’un « service rendu
« ; bien au contraire, elle est un signe de reconnaissance à l’égard de Dieu et de
son Christ, puis à l’égard de la mission de l’Église.
Grâce à vous, votre Église peut mettre en pratique la Parole de Dieu
entendue et reçue.
Merci à vous toutes et tous de permettre à notre Église de continuer cette
mission.
Guy Nicaise (Trésorier)